Un but d'entrée et un penalty signés Darcheville ont permis à Valenciennes de battre Auxerre (2-0) samedi au stade Nungesser et de faire un pas supplémentaire vers le maintien, lors de la 30e journée de L1.

Le VAFC compte désormais 13 rencontres sans défaite (6 victoires et 7 nuls) et grimpe de la 13e à la 11e place. Après Lyon (2-0) et Le Mans (0-2) Auxerre n'a pu enchaîner un troisième succès de rang. L'équipe de Jean Fernandez glisse d'une place en milieu de tableau (10e).

Depuis son arrivée au mercato hivernal, Darcheville a redynamisé le VAFC tant sur le terrain que dans le vestiaire. Absents les deux dernières rencontres en raison d'une blessure à un mollet, le Guyanais en a donné une nouvelle preuve, inscrivant ses troisième et quatrième buts avec le VAFC.

Sur le premier, l'attaquant a eu une réussite immédiate: à la 26e seconde de jeu, il n'a plus eu qu'à pousser le ballon repoussé par Sorin après une tête puis un tir de Pujol. Pour le second, il a transformé un penalty sifflé pour une main de Lejeune qui venait d'entre en jeu (70).

Sur cette action, l'arbitre Bertrand Layec avait d'abord sifflé un coup-franc, montrant de la main que la faute avait été commise à la limite de la surface de réparation. Mais le directeur de jeu a changé sa décision après un signe de son assistant, alors que les Nordistes protestaient.

Les Bourguignons, assommés à froid, ont souvent pris le jeu à leur compte mais ils ont manqué de précision pour revenir au score. Et sur leurs quelques occasions, comme Oliech (20), Jelen (38), Pedretti (61), Nicolae (78) ou Coulibaly (78), ils sont tombés sur un Penneteau décisif.

Valenciennes s'est créé peu d'occasions très franches et a surtout montré sa solidité et sa solidarité. Un but de Danic a toutefois été refusé pour un hors-jeu, tandis que Pujol à deux reprises (40, 45) et Tiené (47) se sont montrés dangereux.