Blanc : «Je suis heureux»

26 avril 2009 - 02:24

26/04/2009 00:35   

Foot - C.Ligue - Blanc : «Je suis heureux»

La quinzième finale de Coupe de la Ligue, remportée facilement samedi par Bordeaux face à Vannes (4-0), a été une affaire vite pliée. Les Girondins avaient un plan, qui a fonctionné à merveille. «L'entame du match était importante, a expliqué Laurent Blanc. On avait prévu certaines choses et elles se sont réalisées. Cela n'a pas permis à Vannes de rentrer dans le match. Bravo aux joueurs. J'avais dit avant la partie qu'il fallait sortir de ce stade heureux. Ce soir, tous les supporters des Girondins sont heureux

Mais la joie du technicien ne se lisait pas facilement sur son visage, plutôt inexpressif. «Si, si, je suis heureux, s'est-il défendu. Il y a des gens qui le démontrent plus que moi, c'est sûr.» Le coach est déjà passé à autre chose : «On est entraîneur pour gagner des matches. Ce métier est très différent de celui de joueur. La joie est particulière. C'est une victoire de plus. Il faut vite replonger dans le Championnat et toujours gagner. Ce métier, ce n'est qu'un éternel recommencement. On gagne un match et il faut gagner le suivant.»

Bordeaux pense déjà à la suite
Auteur d'un but et d'une passe décisive, Yoan Gouffran aurait bien été partant pour faire la java et la tournée des boites de nuit parisiennes. Mais le rythme infernal des Bordelais ne le permet pas. «On aurait bien aimé faire la fête et profiter de ce trophée en faisant une petite sortie. On se rattrapera plus tard car il y a un match mercredi. Il faut penser à bien récupérer pour faire quelque chose à Rennes.» Les prochains matches accaparent déjà l'esprit des Bordelais, rivés sur le titre de champion de France. «Tout le monde est motivé pour faire une belle fin de saison, assure Gouffran. Aucun joueur ne va lâcher jusqu'à la fin mai

En marquant trois buts d'entrée de jeu, Bordeaux s'est rendu le match facile. Cela lui a donc permis de garder des forces. «On a géré nos efforts en seconde période, a confirmé l'ancien Caennais. On a voulu économiser un peu d'énergie pour avoir du jus mercredi et aussi éviter de se blesser.» Laurent Blanc a quand même perdu deux joueurs sur blessure : Wendel et Trémoulinas. Agacé, il n'a pas manqué de pester à propos du calendrier, pas franchement à son goût. «C'est le paradoxe du calendrier français. On nous met une finale le samedi et un match le mercredi. Comme ça, on ne peut pas fêter la victoire. Et en plus, mercredi, on ne pourra pas regarder la demi-finale de Ligue des champions.» - D. Mi., au Stade de France.

Commentaires

pierre alias choupy plus de 5 ans
dav24130 a répondu au sujet enfin plus de 5 ans
Tartuffe a répondu au sujet enfin plus de 5 ans
dav24130 a répondu au sujet enfin plus de 5 ans
romain rougier a répondu au sujet enfin plus de 5 ans
enfin plus de 5 ans
reglement et 2 autres plus de 5 ans
Nouvelle page et compositions plus de 5 ans
La force plus de 5 ans
site en maintenance plus de 5 ans
La force plus de 5 ans
classement buteur/passeur plus de 5 ans
le roi Lion a répondu au sujet salut a tous plus de 6 ans
salut a tous plus de 6 ans
we're back plus de 6 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Supporter