RENNES - BORDEAUX : 2-3

30 avril 2009 - 02:38

Ligue 1 - Bordeaux, c'est fou !

Eurosport - mer, 29 avr 23:07:00 2009

Bordeaux est revenu de loin en match en retard de la 33e journée. Rapidement menés et réduits à dix à Rennes, les Girondins ont ramené une victoire aussi impressionnante que cruciale grâce à un but de Gourcuff à la dernière seconde (3-2). L'OM n'a plus que deux points d'avance en tête de la L1.

FOOTBALL 2008-2009 Rennes-Bordeaux (Gourcuff) - 0

Buts : Danzé (1ère) et Sow (88e) pour Rennes, Gouffran (62e) et Gourcuff (70e et 90+3) pour Bordeaux

Les "hitchcockiens" avertis sont servis : entre Bordeaux et Marseille, le titre se jouera jusqu'au bout. L'épilogue de la 33e journée aurait pu anéantir tout suspense. Mais au prix d'un scénario renversant et d'un mental d'acier, les Girondins ont su arracher une victoire précieuse à Rennes (2-3). Les voilà revenus à deux longueurs du leader olympien. Compte-tenu du calendrier qui les attend, on serait presque tenté de dire qu'ils sont les mieux placés pour être sacrés dans un mois. Pour coiffer de nouveau l'OM sur le poteau, comme il y a dix ans. Avec trois réceptions (Sochaux, Le Mans, Monaco) et deux déplacements (Valenciennes et Caen) pour le moins abordables, le programme semble leur ouvrir la voie royale. Car dans le même temps, Marseille devra se coltiner Toulouse et Paris.

Ce Bordeaux-là a en tout cas les épaules suffisamment larges pour endosser la tunique du champion et mettre fin au règne lyonnais. Il y a quatre jours, l'équipe de Laurent Blancavait su remporter la Coupe de la Ligue sans prendre Vannes à la légère (4-0). Mercredi soir, elle a su battre d'autres Bretons et mettre un terme à l'invincibilité rennaise à domicile. La performance rappelle étrangement celle de l'OM dimanche soir, à Lille (1-2). Mais si la victoire bordelaise s'est elle aussi construite sur un retournement de situation, elle va certainement marquer un peu plus les esprits. Les absences de Wendel et Trémoulinas, la première titularisation de Grégory Sertic et le manque de fraîcheur physique supposé laissaient présager d'un déplacement périlleux pour les Marine et Blanc. Le scénario cauchemardesque des quarante-cinq premières minutes a confirmé ces craintes. Cueillie à froid par Romain Danzé au bout de 18 secondes - le but le plus rapide du Championnat cette saison - l'arrière-garde girondine s'est constamment faite prendre de vitesse. Une impression accentuée lorsqu'elle a dû se passer de Marc Planus, expulsé sévèrement pour un tacle glissé mal maîtrisé sur Moussa Sow (28e).

A dix contre onze, Bordeaux a pourtant gardé le monopole du cuir. Il n'a exploité cette relative maîtrise que durant le deuxième acte. Entre-temps, les Rennais n'avaient pas su tuer un match qui leur était promis. Une volée aussi somptueuse que précise de Yoan Gouffran a d'abord remis les Girondins sur les rails (62e). Avant que Yoann Gourcuff ne transperce le mur breton sur coup franc (70e) et ne trompe Cheikh N'Diaye avec l'aide du poteau dans les arrêts de jeu (90e+3). Le doublé du meneur de jeu international a forcément une résonnance savoureuse pour celui qui fut formé au Stade Rennais. Ses 8e et 9e buts dessinent surtout les contours d'une fin de saison palpitante. Cinq minutes plus tôt, les supporters marseillais s'étaient réjouis de l'égalisation de Sow (88e). Comme leurs homologues rennais, ils ont dû crier au scandale quand M. Duhamel n'a pas sifflé un penalty pour une faute indiscutable de Ramé sur Gyan (80e). Le Bordeaux de Blanc vient d'enchaîner six victoires de rang. Comme le Marseille de Gerets. Entre les deux, la lutte promet d'être âpre jusqu'au 30 mai.

LA DECLA : Laurent Blanc (entraîneur de Bordeaux)

"C'était un match très plaisant à suivre avec beaucoup de rebondissements et l'équipe qui gagne est toujours plus heureuse que celle qui perd. On est passé par tous les états. Plus que médiocre en première mi-temps, on a été sanctionné de suite. Dans les premières minutes, les joueurs avaient encore la tête dans les confetti du stade de France. A la mi-temps, même à 10 contre 11, on s'était fixé de prendre un point. On a fait mieux. On prend l'avantage, Rennes revient logiquement. Mais les joueurs en voulaient plus. Mes joueurs ne m'ont pas écouté, bravo à eux. La victoire, c'est une bonne chose pour dire à une équipe (Marseille, ndlr) qu'on est toujours là et à d'autres qu'on ne va pas lâcher la 2e place qu'on a maintenant".

Gil BAUDU / Eurosport

Commentaires

pierre alias choupy plus de 5 ans
dav24130 a répondu au sujet enfin plus de 5 ans
Tartuffe a répondu au sujet enfin plus de 5 ans
dav24130 a répondu au sujet enfin plus de 5 ans
romain rougier a répondu au sujet enfin plus de 5 ans
enfin plus de 5 ans
reglement et 2 autres plus de 5 ans
Nouvelle page et compositions plus de 5 ans
La force plus de 5 ans
site en maintenance plus de 5 ans
La force plus de 5 ans
classement buteur/passeur plus de 5 ans
le roi Lion a répondu au sujet salut a tous plus de 6 ans
salut a tous plus de 6 ans
we're back plus de 6 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Supporter