Marseille, le minimum vital

24 mai 2009 - 10:36

 Marseille, le minimum vital

Eurosport - dim, 24 mai 01:47:00 2009

Grâce à une victoire sur la plus petite des marges à Nancy (1-2), les Marseillais ont préservé leurs chances pour le titre lors de la 37e journée de Ligue 1. Toujours à trois points de Bordeaux, mais désormais assurée de jouer la Ligue des Champions, l'OM accueillera Rennes lors de la 38e journée.

FOOTBALL Ligue 1 2008/2009 Nancy Marseille Brandao - 0

NANCY-MARSEILLE : 1-2

Buts : Nguemo (88e) pour Nancy, Macaluso (32e c.s.c) et Brandao (56e) pour Marseille

Marseille respire encore. Grâce à un huitième succès de rang à l'extérieur, l'OM a conservé le droit de rêver à un nouveau titre de champion de France. Et mis la pression sur le rival bordelais. Si le score de la victoire en terre lorraine laisse deviner souffrance et suspense, les Phocéens n'auront véritablement tremblé que lors des cinq dernières minutes d'un match qu'ils auront maîtrisé quasiment de bout en bout.

Eric Gerets, pour son avant-dernier match sur le banc olympien, sera passé par bien des états d'âme dans un Stade Marcel Picot chauffé à blanc. Comme prévu, Nancy joue le jeu mais se rend compte très vite que cela ne sera peut-être pas suffisant face à des Marseillais déchaînés. Pour preuve, cette offensive menée par Niang, dont le tir contré est repris victorieusement par Brandao mais injustement annulée pour un hors-jeu imaginaire de l'attaquant brésilien (4e). Pourtant habituellement maître de ses nerfs, le technicien belge explose de rage. L'efficacité collective de son équipe va pourtant le rassurer peu à peu. Et l'injustice de ce but refusé est totalement oubliée quand Bonnart, déboulant depuis la droite du terrain, adresse une frappe tendue que Macaluso, à la lutte avec Brandao, dévie dans ses propres filets ! (0-1, 32e). Après le soulagement, la colère encore. Colère de voir ses joueurs dominer sans conclure. Et c'est avec seulement un but d'avance que les partenaires de Cana, lui aussi très remonté envers ses coéquipiers, regagnent les vestiaires.

Brandao le libérateur

Pas d'amélioration en début de seconde période. Au contraire. Les Phocéens, qui semblent hésiter entre attaquer pour creuser le break et soigner la différence de buts ou bien préserver l'avantage acquis, patinent royalement. Mais, une fois encore, Brandao va sortir l'équipe de l'ornière : en reprenant victorieusement un coup de tête de Civelli repoussé par Gregorini, le taureau brésilien inscrit son 7e but de la saison (0-2, 56e). Pas le plus beau, certes, mais certainement l'un des plus importants. A l'image de son auteur, ce but pèse très lourd.

D'autant plus qu'à force de relâchement dans les dernières minutes, l'OM va jouer à se faire peur. Coupable d'avoir oublié Nguemo sur un corner, la défense olympienne paye cash cet errement, Madanda ne pouvant pas éviter le pire sur ce coup de crâne magistral (1-2, 88e). Un &oeligil sur ces dernières minutes à Nancy et une oreille sur la rencontre Bordeaux-Monaco, le supporter marseillais vit une soirée haletante. Finalement, les scores ne bougeront plus, pas plus que les positions au classement. Mais l'OM, qui devra s'imposer à Rennes en espérant une défaite de Bordeaux à Caen lors de l'ultime journée pour décrocher le titre, a validé ce soir sa 2e place directement qualificative pour la prochaine Ligue des Champions.

LA DECLA : Pape Diouf (président de Marseille)

"Nous sommes qualifiés pour la Ligue des Champions et à ce titre, nous avons atteint l'objectif qui était celui du club, défini par la direction, en début de saison. Maintenant, nous bougeons encore, nous vivons encore, les oreilles remuent. Pour la suite, on verra. Nous aurons au moins réussi à différer le sacre de Bordeaux. On attendra un peu. Si Bordeaux va gagner à Caen, il est champion. Ce soir, nous aurions dû gagner avec un ou deux buts d'écart, mais en raison d'un pêché de gourmandise commis dans le camp adverse, le ballon est revenu comme un boomerang et à partir de ce moment, nous avons tremblé. Mais bon, l'essentiel était de gagner. Nos chances d'être champions? Autant que la Providence nous en donnera."

J.L / Eurosport

Commentaires

pierre alias choupy plus de 6 ans
dav24130 a répondu au sujet enfin plus de 6 ans
Tartuffe a répondu au sujet enfin plus de 6 ans
dav24130 a répondu au sujet enfin plus de 6 ans
romain rougier a répondu au sujet enfin plus de 6 ans
enfin plus de 6 ans
reglement et 2 autres plus de 6 ans
Nouvelle page et compositions plus de 6 ans
La force plus de 6 ans
site en maintenance plus de 6 ans
La force plus de 6 ans
classement buteur/passeur plus de 6 ans
le roi Lion a répondu au sujet salut a tous plus de 6 ans
salut a tous plus de 6 ans
we're back plus de 6 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Supporter