Bosset - La Force

9 mars 2009 - 14:52

Putain de mauvais weekend

 

 

 

 

Bosset - 3

47eme, 50eme, 105eme

1 carton jaune

La Force - 1

65eme

1 carton jaune

Arbitre : *censuré*

 

 

 

Il ne m’est pas facile de revenir, repenser à ce match. Beaucoup de colère et de déception.

 

Nous étions dans cette rencontre bien avant son coup d’envoi, des semaines avant. On pensait tomber sur une équipe hargneuse, plus disposée à donner des coups dans nos tibias que dans le ballon. On s’était préparer à ce « combat », on en a parlé et reparlé … ajoutez à l’enjeu de ce derby ultime le fait que notre possible montée en dépend largement (pour certain, pas pour ceux qui n’y ont jamais cru bien sûr …) et vous effleurerez peut être du doigts la pression énorme qu’on s’était mis sur les épaules… Ce fut peut être cela qui joua contre nous (sûrement aussi un peu de notre poisse hallucinante du moment).

 

Quoiqu’il en soit, dès le coup d’envoi de cette rencontre, cette tension était palpable. Tout le monde voulait gagner, tout le monde voulait bien faire, tout le monde est bien rester à sa place, statique, peur de perdre son marquage, peur de malfaire, ne créant ainsi aucune solution, aucun déplacement, aucun dynamisme.

Cette crainte de la défaite nous a longtemps pétrifié, et ce depuis déjà plusieurs matchs. Notre panache et notre réussite de notre série de victoires à 3 ou 4 à 0 nous a quitté pour être remplacés par de l’appréhension et un manque de réalisme.

Tout à l’opposé, Bosset, une équipe de branlettes 10ème du championnat qui a pris des valises tout le long de cette saison, jouant sans complexe et résolument vers l’avant.

 

La physionomie d’une telle confrontation était prévisible : des forcelais qui ne se trouvent que rarement à l’avant et des vagues offensives de Bosset à 3 ou 4 joueurs jouant très serrés. Néanmoins, les forcelais se créent de belles occasions en 1ère mi temps qui auraient pu se concrétiser en but, notamment par Kevin qui se retrouve face au gardien mais ratera son duel, même si l’arbitre siffle un pied levé de je sais pas où, dommage … Bosset se fait également pressant, même s’ils perdent la majorité de leurs duels, ces danseuses bénéficient de tous les contres et d’un vent favorable, pour illustrer ce manque actuel de réussite forcelaise, et se retrouvent ainsi en situation de but. Heureusement pour nous, la chance ne fait pas tout et la défense veille au grain, solidaire comme à son habitude « le gars peut en passer 1 mais le 2nd le calme ».

C’est ainsi qu’on se dirige vers la mi temps avec ce logique score d’égalité de 0-0, qui aurait pu aussi être 1-1 ou 2-2 aux vues des occasions de part et d’autre. Mais, fait de jeu de la 47ème minute et une touche rendue à 30m de notre but à Bosset pour une raison encore obscure, mais Mulder et Scully sont sur le coup. Les évènements paranormaux se succèdent en quelques minutes : suite à la touche, la défense récupère le ballon de façon impeccable mais l’arbitre siffle faute à l’angle gauche de la surface de la Force. S’en suit un coup franc tapé au ras de terre, fort dans les pieds de Philou qui enverra la balle dans ses filets. C’est la mi temps et 1-0… c’est un coup de massue.

 

Dans les vestiaires, l’ombre du doute pointe son nez mais la majorité reste confiante et motivée à renverser la vapeur. Chacun mange sa putain d’orange en serrant les dents … encu** l’arbitre.

 

Début de la seconde mi temps. La Force reste craintif, c’est évident, mais montre un début d’envie. Pourtant, 50ème minute et coup franc pour Bosset et Sylvain qui crie « Sortez » … mais la défense monte à contre temps et 2 joueurs de Bosset se retrouvent face à notre gardien. Le 10 frappe à bout portant mais poteau ! Sauf que même cette pourriture de poteau est contre nous… cela aurait pu faire « poteau sortant » sauf que ça fait « poteau centre »… Le ballon revient donc dans les pieds du 2nd attaquant, Sylvain est au sol… 2-0

 

C’en est trop, marre d’être tout gentil bien à ma place, bien à mon marquage si c’est pour encore passer le match à défendre en restant pressé dans notre camp. Il est grand temps d’imposer notre jeu, de ne plus se cantonner à sa zone mais d’en sortir, de créer du mouvement et d’inverser les rôles : ce n’était plus moi au marquage du 10 mais bien lui qui devait redescendre pour défendre, revenir pour prendre mon marquage. Ma colère était partagée, ensemble on a donné un grand coup et Bosset s’est rapidement retrouvé dans ses 16 mètres. On les a pressé, ils ont reculé, ont eu néanmoins quelques contre que Sylvain, Philou, Etienne ou Didou ont pu facilement maîtriser. Nos attaques étaient variées, venant de la gauche, de la droite ou plein axe. Bosset commençait à multiplier les fautes et à s’énerver, à avoir peur. Et très logiquement, amplement mérité, on entama notre remonté à la 65ème minute avec Nico à la baguette et un superbe coup franc déposé sur Julien qui dévia le ballon et décroisa sa tête : 2-1, rien n’est joué et Bosset souffre.

Cette fois, les rôles se sont inversés, les forcelais bougent, prennent des initiatives donnent le tournis à ces girouettes de Bosset dans la dernière demi heure. On a enfin retrouvé un niveau de jeu qui nous ressemble davantage. Et sur un énième débordement coté droit de Kevin, Charly dédouble bien et centre en retrait pour Benoît,  sur un plateau, seul à 6 m, plein axe. Ce dernier choisi de taper fort. Sa frappe au ras du sol est contré par le gardien (fucking bitch) mais le ballon lui revient dessus (comme quoi quand on joue, quand on est acteur, la chance est avec nous) et d’une reprise pas très académique (je crois qu’il n’y a pas d’article sur ça dans la convention de la f.f.f.) il envoie le ballon sur la barre… mais le ballon revient une nouvelle fois dans les pieds d’un forcelais, cette fois c’est Nico. Ce dernier donne met le feu à la défense, contrôle poitrine, sombrero, frappe de volée du droit, c’est somptueux… mais superbe parade, non pas du gardien mais du défenseur central !!!

L’arbitre ferme les yeux… Notre égalisation nous est volée, c’est juste scandaleux, sous les yeux de l’arbitre…

La pendule tourne, ces grosses gayes de Bosset passent plus de temps à brouter le gazon qu’à jouer, notamment le gardien qui se fera soigner à 2 reprises pendant de longues minutes. Pourtant le notre aussi est une nouvelle fois touché à la cheville sauf que Sylvain fait beaucoup moins de chichi…

Le jeu est complètement hachuré, on a tendance à se précipiter sans la pression du chronomètre, on s'énerve, et Nico prend un carton, tout comme le 8 de Bosset.

The one tente le tout pour le tout en passant sur une défense à 3, Didou montant d’un cran, remplacé à son poste par Etienne et faisant souffler notre Président Sylvain encore auteur d’une belle performance remplacé par son atout majeur : Seb.  Mais il n’y a rien à faire. Pourtant, en fin de match et un nouveau corner de Boubou cette fois, un défenseur de Bosset sauvera son équipe sur la ligne suite à une nouvelle tête forcelaise…

 

A la 105ème minute, suite au nombreux arrêt de jeu, Bosset trouvera une nouvelle fois le chemin des filets pour un but du 10 qui restera anecdotique pour 3 raisons : d’abord c’est pas trop dur de partir en contre quand y a plus de défenseur, ensuite ça l’est encore moins quand on prend 5 bon mètres d’hors jeu, et enfin Sylvain étant lourdement touché à la cheville, difficile d’avoir de bon appuis, même sur une frappe dobesque tel qu’il a pu faire. 3-1

 

Cette défaite est vraiment dure à avaler, d’autant plus que St Vincent a dans le même temps gagné contre Maurens, nous reléguant à 9pts. Evidemment c’est plutôt mal engagé pour la montée pour faire un doux euphémisme, mais on doit continuer de jouer à fond, à l’image de la dernière demi heure jouée à Bosset. Et même si au final on fini 3ème, une poignet de point derrière St Vincent, on aura fait ce qu’on aura pu, sans baisser les bras contre des baltringues. Il est hors de questions que l’on perde tous nos matchs restant pour finir 9 ou 10ème. Les pleurnicheuses c’est bon quoi, pas besoin à la Force. Bosset this way ---->

Il reste 8 matchs, 32 points en jeu soit presque autant que ce que l’on a déjà. Sauf que maintenant il faut arrêter de se mettre le pression, faut jouer en se faisant plaisir, en prenant des initiatives, en déstabilisant l’adversaire, en bougeant, en allant là où on ne nous attend pas, pour créer le surnombre, pour créer du mouvement…Je veux voir des ailiers repiquer au centre, des avants redescendre jouer à une touche avec Nico, trop souvent esseulé, des attaquants dédoublant avec les ailiers pour mettre le tournis aux latéraux. On en est capable, on sait le faire. Arrêtons de rester dans son carré à attendre que le ballon y arrive pour se retrouver à son tour seul contre 2 défenseurs. Jouons ensemble, proche les uns des autres, vite et sans craindre de rater son contrôle ou son une deux car il y a des joueurs avec vous, solidaire, qui vont aideront à reprendre le ballon.

 

Allez, bonne semaine et rendez vous dès mardi et vendredi à l’entraînement.

 

PS: n'hésitez pas à laisser un commentaire sur cette article, votre avis nous intéresse.

 

 

 

Commentaires

pierre alias choupy plus de 6 ans
dav24130 a répondu au sujet enfin plus de 6 ans
Tartuffe a répondu au sujet enfin plus de 6 ans
dav24130 a répondu au sujet enfin plus de 6 ans
romain rougier a répondu au sujet enfin plus de 6 ans
enfin plus de 6 ans
reglement et 2 autres plus de 6 ans
Nouvelle page et compositions plus de 6 ans
La force plus de 6 ans
site en maintenance plus de 6 ans
La force plus de 6 ans
classement buteur/passeur plus de 6 ans
le roi Lion a répondu au sujet salut a tous plus de 7 ans
salut a tous plus de 7 ans
we're back plus de 7 ans

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Supporter